Notre-Dame d’Akita

Notre-Dame d’Akita est le vocable sous lequel est invoquée la Vierge Marie qui aurait délivré trois messages à une religieuse japonaise, Sœur Agnès Sasagawa Katsuko les 6 juillet, 3 août et 13 octobre 1973 à Akita au Japon. À la suite de ces apparitions, une statue de la Vierge Marie fut l’objet de 101 lacrimations inexpliquées entre le 4 janvier 1975 et le 15 septembre 1981.

Ces évènements ont été reconnus comme authentiques et dignes de foi par l’évêque de Niigata en 1984 et approuvés par le cardinal Ratzinger, alors préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi en juin 1988. Elle est ainsi l’une des 16 apparitions mariales officiellement reconnues par l’Église catholique.

Notre-Dame d’Akita