Apparitions de Jรฉsus-Christ ร  Dozulรฉ ๐Ÿ‡จ๐Ÿ‡ต | Vingt-huitiรจme apparition (28 Mars 1975) : ๐‹๐š ๐ฅ๐จ๐ฎ๐ซ๐๐ž ๐ญรข๐œ๐ก๐ž ๐๐ž ๐Œ๐š๐๐ž๐ฅ๐ž๐ข๐ง๐ž ๐€๐ฎ๐ฆ๐จ๐ง๐ญ

Vendredi Saint 28 mars 1975

ร€ l’รฉglise paroissiale de Dozulรฉ.

Je savais que le Seigneur allait me visiter ce jour, puisqu’il avait dit : vous connaรฎtrez la tรขche que je vous demande, le Vendredi Saint.

Le matin, il y avait une couche de neige sur Dozulรฉ (peut-รชtre pas que sur Dozulรฉ).

Dans la matinรฉe, je vais ร  la chapelle. Je rencontre M. le Curรฉ, qui me dit :

ยซย Vous allez ร  la chapelleย ? il n’y a pas de Saint Sacrement aujourd’hui ร  la chapelle, c’est ร  l’รฉgliseย ยป.

Donc je suis allรฉe ร  l’รฉglise vers 11 h. La prรฉsence du Seigneur ne s’est pas manifestรฉe.

J’y suis retournรฉe ร  3 h pour le chemin de Croix. Toujours rien.

Puis, dans l’aprรจs-midi, vers 5 heures : le Seigneur n’est toujours pas venu. Je redoutais un peu le soir, ร  cause de la nombreuse assistance qu’il allait y avoir.

Donc, je retourne ร  l’รฉglise le soir, ร  20h30. Une cinquantaine de personnes environ sont rassemblรฉes ร  l’intรฉrieur de l’รฉglise pour participer ร  la cรฉlรฉbration de la Passion.

Tout ร  coup, de ma place, j’aperรงois la lumiรจre telle qu’elle m’apparaรฎt avant chaque apparition, seulement plus รฉloignรฉe que d’habitude. Cette lumiรจre n’รฉtait pas ร  l’autel oรน M. le Curรฉ cรฉlรจbre la messe. Le maitre autel ร  lโ€™arriรจre-plan รฉtait disparu, et la lumiรจre est apparue vers le fond. Je me suis avancรฉe vers cette lumiรจre.

Le Seigneur s’est prรฉsentรฉ comme d’habitude, les mains tendues vers moi.

Je me suis mise ร  genoux et le Seigneur m’a dit :

ยซย Dites ceci ร  haute voix : Pourquoi pleurez-vous sur la mort de Jรฉsus crucifiรฉ, alors qu’aujourd’hui il est vivant parmi vous ?

 

Priez plutรดt pour ceux qui, aujourd’hui encore plus qu’hier, le persรฉcutent.ย ยป

Ensuite Jรฉsus m’a dit :

ยซย Reculez de trois pas, vous rรฉpรฉterez ce que Je vous dicterai, les bras en croix.ย ยป

J’ai fait ce que Jรฉsus m’avait demandรฉ.

ร€ ce moment-lร , Jรฉsus a croisรฉ ses mains, il a levรฉ les yeux au ciel comme pour prier. Ses yeux รฉtaient graves et tristes.

J’ai ressenti sa tristesse. J’ai rรฉpรฉtรฉ tout haut, l’une aprรจs l’autre, chaque phrase qu’il me dictait :

ยซย Pitiรฉ mon Dieu pour ceux qui te blasphรจment, pardonne-leur, ils ne savent ce qu’ils font.

 

Pitiรฉ mon Dieu, pour le scandale du monde, dรฉlivre-les de l’esprit de Satan.

 

Pitiรฉ mon Dieu pour ceux qui, aujourd’hui encore plus qu’hier, te persรฉcutent.

 

Verse dans les cล“urs humains Ta Misรฉricorde.ย ยป

Puis Jรฉsus baisse ses mains.

A ce moment-lร , j’ai vu une boule sur laquelle รฉtaient posรฉs ses pieds. Il a รฉtendu les mains assez haut vers l’assistance. De chacune de ses mains, de ses paumes sortaient des rayons, les uns blancs, les autres rouges. Le Seigneur, pendant tout ce temps, regardait l’assistance.

Il me dit :

ยซย Dites-leur ceci.

(ce que j’ai rรฉpรฉtรฉ tout haut)

Sachez que Jรฉsus de Nazareth a triomphรฉ de la mort, que Son Rรจgne est รฉternel, et qu’Il vient vaincre le monde et le temps. ยป

J’ai ressenti une grande joie. Je sentais que le Seigneur dominait la terre. Il me semblait qu’il venait en puissance et en gloire. Car cette boule qui รฉtait sous ses pieds, c’รฉtait la terre.

Ensuite il m’a dit (je l’ai dit tout haut) :

ยซย C’est par la Croix Glorieuse que Madeleine a vu ce jour trois annรฉes plus tรดt, c’est par la Croix Glorieuse, qui est le Signe du Fils de l’Homme, que le monde sera sauvรฉ. ย 

 

Jรฉsus, en ce moment, qui est en prรฉsence de nous, demande que vous alliez tous en procession ร  l’endroit oรน la Croix Glorieuse est apparue.

 

Allez-vous y repentir, vous y trouverez la Paix et la Joie.

 

Jรฉsus demande que, chaque annรฉe, y soit cรฉlรฉbrรฉe une fรชte solennelle ce jour. ยป

 

ยซย Notum fecit Dominus a Magdalena salutare suumย ยป

Traduction :
ยซLe Seigneur a fait connaรฎtre par Madeleine son Salut.ย ยป

Jรฉsus me dit :

ยซย ร‰crivez ce que Je vais vous dire en rentrant chez vous.ย ยป

Il s’adressait ร  moi personnellement, car je ne l’ai pas rรฉpรฉtรฉ tout haut. ร€ ce moment-lร , Jรฉsus m’a regardรฉe. Il m’a souri. Puis il a avancรฉ sa main droite vers moi. Puis la terre a disparu, ainsi que les rayons qui, jusqu’alors, sortaient de ses mains.

Il me dit (son regard รฉtait si doux) :

ยซย Vous avez รฉtรฉ choisie, Madeleine, pour รชtre le reflet de mon amour.ย 

 

C’est pour cela que vous y avez รฉtรฉ toute embrasรฉe.

 

Aprรจs ce jour glorieux, auriez-vous la bontรฉ d’accomplir une grande tรขche.ย ยป

J’ai dit tout haut :

ยซย Que votre volontรฉ soit faite.ย ยป

Puis voici ce que dit Jรฉsus :

ยซ Faites รฉcrire 320 fois la priรจre que Je vous ai enseignรฉe et soyez Mon apรดtre.

 

Allez dire dans chaque foyer de cette ville, jusqu’ร  ses frontiรจres, que Jรฉsus de Nazareth a triomphรฉ de la mort, que Son Rรจgne est รฉternel, et qu’Il vient vaincre le monde et le temps. ยป

 

Ensuite il me dit :

ยซย Dites ceci ร  haute voix :

Vous vivez le temps oรน chaque รฉvรฉnement est le Signe de la Parole รฉcrite.ย ยป

Ensuite, sans le rรฉpรฉter tout haut :

ยซย Je dรฉsire qu’ils disent chaque jour la priรจre, suivie d’une dizaine de chapelet.

Chaque foyer qui la dira avec une grande confiance sera protรฉgรฉ de tout cataclysme, puis je verserai dans les cล“urs ma misรฉricorde.

 

Si on vous demande qui vous envoie, vous direz que c’est Jรฉsus de Nazareth, le Fils de l’Homme Ressuscitรฉ.

 

Souvenez-vous,ย ยป

(me dit Jรฉsus)

ยซย ne craignez pas les humiliations, les mรฉdisances et les railleries qui vont s’รฉlever contre vous.

 

Vous serez haรฏe ร  cause de Mon Nom, mais persรฉvรฉrez jusqu’au bout.

 

Si vous le dรฉsirez, faites-vous accompagner d’une personne.

 

Vous avez tout votre temps pour accomplir cette tรขche.

 

Votre foyer ne doit pas en souffrir.

 

Car cette ultime Sainte Annรฉe ne se terminera qu’aprรจs l’รฉlรฉvation de la Croix Glorieuse.

Mais que ceux qui ont la charge de l’รฉlever se hรขtent, car le temps est proche.

 

Le foyer dont la porte vous sera fermรฉe, n’y retournez pas.

 

Dites ceci ร  haute voix :ย 

(me dit Jรฉsus)

ยซย Le pรฉchรฉ est venu dans le monde ร  cause de l’homme. C’est pourquoi Je demande ร  l’homme de faire รฉlever la Croix Glorieuse.

 

Dites-leur qu’aprรจs Je reviendrai dans la Gloire, et vous Me verrez comme cette servante Me voit.ย ยป

Puis Jรฉsus disparut.

Je me suis relevรฉe et retrouvรฉe dans l’รฉglise. Quand je me suis retournรฉe et que j’ai vu l’assistance, tous les yeux vers moi, je n’ai pas osรฉ retourner ร  ma place. M. le Curรฉ m’a fait signe de venir m’asseoir vers le bas-cรดtรฉ.

En rentrant chez moi, j’avais bien l’intention d’รฉcrire ce que le Seigneur m’avait demandรฉ d’รฉcrire. Mais toute ma famille รฉtait lร . Je me voyais dans l’impossibilitรฉ de l’รฉcrire, et j’avais peur plus tard de l’oublier.

Mais, d’un seul coup, tout le monde est montรฉ pour aller se coucher. Il ne restait que Ghislaine et Bruno, les 2 jeunes enfants. Alors j’ai pu รฉcrire ce que Jรฉsus m’avait dit. Et c’est le lendemain que je l’ai confiรฉ ร  M. le Curรฉ.

Apparitions de Jรฉsus-Christ ร  Dozulรฉ ๐Ÿ‡จ๐Ÿ‡ต | Vingt-huitiรจme apparition (28 Mars 1975) : ๐‹๐š ๐ฅ๐จ๐ฎ๐ซ๐๐ž ๐ญรข๐œ๐ก๐ž ๐๐ž ๐Œ๐š๐๐ž๐ฅ๐ž๐ข๐ง๐ž ๐€๐ฎ๐ฆ๐จ๐ง๐ญ