26ème apparition (14 Mars 1975) : « Persévérez, Madeleine, dans la prière, le jeûne et l’abstinence. » | Apparitions de Jésus-Christ à Dozulé 🇨🇵

Vendredi 14 mars 1975

Voici la lumière.

Le Seigneur s’est présenté comme d’habitude, mais la main droite sur sa poitrine, l’autre pendante [le] long de son corps.

Il m’a souri. Il m’a dit, sans me préciser de le dire tout haut :

« Persévérez, Madeleine, dans la prière, le jeûne et l’abstinence. 

 

Persévérez sans craindre les railleries et les médisances qui vont s’élever contre vous, car peu ont foi aux paroles qui sont sorties de votre bouche, mais le prêtre peut témoigner que sur votre visage se reflète la présence invisible.

 

Après ces jours de jeûne, vous aurez la charge d’une lourde tâche. »

J’avais un peu peur de cette tâche. Et j’ai dit au Seigneur :

« Mais si je ne peux pas remplir cette tâche ? »

Jésus m’a répondu :

« Si Je vous donne une tâche à remplir, c’est que vous pourrez la remplir. »

Avant de me quitter, Jésus m’a dit :

« Croisez vos mains sur votre poitrine, comme Je vous l’ai appris. »

Puis Jésus me sourit et il disparaît.

Son regard est plein de bonté, d’une douceur inexprimable.

Personne n’a un regard comme celui-là, limpide, plus limpide que le regard d’un enfant, sans aucune ride ; pourtant les traits sont marqués, et paraît avoir une trentaine d’années.

En le voyant, on a l’impression qu’il est à la fois chair et esprit ; et quel esprit ! Pureté, limpidité, Sainteté transparaissent à travers tout son corps.

Puis, quand il parle, il ne cherche pas, il ne se trompe jamais, il n’hésite jamais : pure et claire comme la croix que j’ai vue, clarté sans ombre, fraîcheur sans rides, limpidité sans tache, impossible à définir, aussi impossible à exprimer que ma joie intérieure lors de la communion où j’ai ressenti, pour la première fois, sa présence.

nos dernières vidéos